EN FR SP
120409-plead

Un top dix au Qatar pour Redding et Kallio

Published: 8 Apr 2012

Le pilote du Marc VDS Racing Team Scott Redding a décroché une solide sixième place à l’arrivée du Grand Prix du Qatar, première épreuve du championnat du monde Moto2. Mika Kallio s’est lui classé dixième.

Redding a pris le départ des vingt tours de course en treizième position, après avoir connu une difficile séance de qualification. Il a heureusement réussi à très vite récupérer du terrain. Parvenant à maintenir un très bon rythme dès le début de course, le pilote Marc VDS Racing a regagné des places au fil des tours pour se hisser dans le sillage du groupe de tête.

Ne parvenant toutefois pas à rejoindre le trio qui avait fini par se détacher, Redding s’est alors retrouvé à la lutte avec Mike Di Meglio et Simone Corsi pour finalement décrocher une honorable sixième place sous le drapeau à damiers.

Kallio s’est élancé juste derrière son coéquipier du Marc VDS Racing Team après avoir lui aussi connu des problèmes aux essais lui ayant fait perdre un temps précieux. Le Finlandais de 31 ans a souffert d’un drible du train avant de sa machine dès le départ. Cela ne l’a toutefois pas empêché de regagner des positions au fil des tours. A l’approche de l’arrivée, Kallio est même parvenu à donner un dernier coup de collier pour s’assurer la dixième place.

Le Marc VDS Racing Team a désormais devant lui deux semaines de break avant la prochaine épreuve du championnat du monde Moto2 qui se déroulera sur le circuit de Jerez à partir du vendredi 27 avril.

Scott Redding #45 : 6e
« La course a été difficile, d’autant plus que je devais m’élancer d’assez loin. J’ai fait en sorte de regagner du terrain dès les premiers tours, et puis j’ai mis la tête dans le guidon en essayant de doubler tous ceux qui se présentaient devant moi. J’ai mis un peu de temps à me débarrasser de Smith, qui poussait fort, et j’ai dû pour cela taper dans les pneus. Je l’ai payé en arrivant derrière les leaders. Je me suis bien bagarré avec Di Meglio et Corsi, mais comme j’en avais gardé un peu dans la manche, j’ai pu les doubler avant l’arrivée. J’ai bien aimé cette course, mais le résultat démontre combien les choses auraient été différentes si j’avais mieux réussi ma qualification. »

Mika Kallio #36 : 10e
« Je n’ai pas pris un bon départ comme je pensais le faire, et j’ai rencontré tout de suite un problème de drible du train avant. J’ai essayé d’adapter mon style pour contourner le problème, mais que j’essayais de piloter sans forcer ou que j’attaque comme un dingue n’y changeait rien. Les choses ont empiré au fil des tours. Même sans aller très vite, j’avais la sensation d’être à la limite. A la fin, cette dixième place est le meilleur résultat que je pouvais espérer. Je n’en suis pas pour autant satisfait. Nous étions venus ici avec de grandes ambitions que nous n’avons pas réalisées. Nous devons maintenant nous concentrer pour la prochaine course à Jerez où nous avons trouvé une bonne base de réglages lors de nos récents tests. »

Michael Bartholemy – Team Principal
« En partant de la cinquième ligne de la grile, Scott et Mika pouvaient s’attendre à une course difficile ce soir. Ils ont tout de même réussi à se battre pour revenir tous les deux dans le top dix. Scott a bien joué en parvenant à se faufiler pour revenir assez vite dans le sillage du groupe de tête. Il n’a malheureusement pas réussi à s’y installer. Depuis ses débuts en Moto2, il n’avait encore jamais réussi à débuter la saison avec une sixième place, nous pouvons donc être plutôt satisfaits de ce résultat.  Mika a lui aussi fait du bon boulot en parvenant à rentrer dans le top dix malgré du drible à l’avant. Il marque ainsi de précieux points. Je suis content de repartir d’ici avec nos deux pilotes dans le top dix, mais nous devrons nous assurer que ces problèmes en qualifications ne se répètent pas la prochaine fois à Jerez. »