EN FR SP
120407-plead

Un défi difficile pour Redding et Kallio au Qatar

Published: 7 Apr 2012

Scott et Redding et Mika Kallio auront à relever un difficile défi demain soir à l’occasion du Grand Prix du Qatar, première épreuve du championnat du monde Moto2 2012, après s’être respectivement qualifiés en 13e et 14e positions.

Redding n’a pas réussi à améliorer son chrono réalisé vendredi, lors des essais libres, à cause d’un problème de drible qui l’a affecté depuis le début du week-end et qui ne l’a pas lâché en qualification. Le pilote du Marc VDS Racing Team a testé différents réglages sur son châssis Kalex au cours des 45 minutes d’essais sans malheureusement vraiment trouver de solution.

Après avoir perdu l’essentiel de la séance d’essais de vendredi sur un choix technique, Kallio a été contraint d’utiliser la première partie de la qualification à évaluer de nouveaux réglages. Malheureusement, le Finlandais n’a pas retrouvé le feeling et le rythme qui lui avaient permis de finir dans le top six à l’issue des deux séances d’essais libres de jeudi.

Redding et Kallio espèrent maintenant trouver une solution pour la course de demain afin de pouvoir se battre pour une place dans le top dix.

Scott Redding #45 : 13e – 2’01.031
« Le drible a été un vrai problème durant la qualification, bien pire que lors des séances d’essais libres. Nous avons essayé différents réglages qui ont légèrement amélioré la situation, mais pas suffisamment pour rouler beaucoup plus vite. Je n’ai aucune idée quant aux raisons qui ont fait que ça s’est si mal passé aujourd’hui car nous n’avons pas énormément changé la moto. C’était impossible d’attaquer et de pousser pour faire un temps ce soir. Il faut que l’on s’assoie et que l’on trouve une solution à notre problème avant la course. Ça sera suffisamment compliqué en partant de la cinquième ligne de la grille pour ne pas avoir besoin de composer en prime avec ce satané drible. »

Mika Kallio #36 : 19e – 2’01.111
« Le fait d’avoir raté une bonne partie de la séance d’hier soir nous a fait reculer. Nous étions encore en train de faire des essais en qualification, ce qui a fait que mes chronos n’ont pas été du tout réguliers. Je n’ai pas réussi à trouver le rythme nécessaire pour aller chercher un chrono et, de fait, me voilà sur la cinquième ligne. La bonne nouvelle, c’est que nous avons trouvé un réglage satisfait au cours du warm up, et cela me laisse confiant pour la course. Les pilotes de devant ont un très bon rythme, mais je pense qu’avec un bon départ je peux récupérer des positions durant les premiers tours avant de donner un coup d’envoi satisfaisant à mon championnat. »

Michael Bartholemy – Team Principal
« Je suis déçu car nous pensions pouvoir prendre le départ de cette première course des deux premières lignes de la grille. Scott et Mika se sont montrés rapides lors des tests de pré-saison, ainsi que lors des essais libres, mais il nous a manqué quelque chose en qualification. Nous n’avons fait que de petits changements sur les motos durant ces trois jours et les conditions sont restées stables. Pourquoi les chronos n’ont pas suivis ? C’est un mystère. Nous allons réfléchir avec les techniciens et les pilotes pour essayer de comprendre et de renverser la vapeur avant la course. Nous n’avons pas montré notre réel potentiel aujourd’hui, et il nous faut comprendre pourquoi. »